En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

ACTUALITES

Les élèves de ST2S ont rencontré Rainer Höss, petit-fils du commandant d'Auschwitz

Par ANNIE LEGENDRE HEREIL, publié le mercredi 7 février 2018 09:39 - Mis à jour le mercredi 7 février 2018 15:52
cover-r4x3w1000-588b6917f2d13-Sans titre.jpg

Dans le cadre d’un projet sur la mémoire des deux Guerres Mondiales, initié depuis sept ans avec le lycée Gottfried Arnold de Perleberg, les élèves de Terminale ST2S ont choisi cette année de travailler sur l’engagement. Ils ont repris le slogan « je suis une voix, pas un écho » de l'association Footsteps, qui se consacre au travail de mémoire.

Du 13 au 21 janvier, les élèves ont passée la semaine à Berlin avec des élèves allemands du lycée Gottfried Arnold.

Accompagnés par leurs enseignants, Madame Bardou, Monsieur Haon, Madame Hure et Monsieur Waldmann, ils ont travaillé sur la mémoire de la Shoah à partir d’un documentaire sur Sophie Scholl, de la visite du camp de Saschenhausen et de la maison de Wansee.

Ils ont ensuite rencontré Rainer Hoss, petit-fils du commandant d'Auschwitz. Les deux journées passées avec lui ont été particulièrement marquantes. Comment vivre quand on est le petit-fils d’un des plus grands criminels nazis ? Chaque élève a pu poser des questions et être amené à s'interroger sur l'histoire de ses arrières grands-parents. Tous ont pu intégrer la notion d’engagement indispensable pour préserver la paix et la solidarité.

Pour Cédric, élève de la classe, ce voyage a été : « Épanouissant sur le plan culturel mais aussi au niveau social. Rencontrer des élèves étrangers est toujours une bonne expérience d'autant que la culture allemande, très différente de la culture française, est très intéressante à observer. La rencontre avec Rainer Höss m'a permis d'en apprendre davantage sur le passé de l'Allemagne. Être en compagnie de cette personne pendant deux journée entières et entendre son histoire a été un privilège énorme que peu de gens peuvent avoir, ne serait-ce qu'une fois dans leur vie. Rainer nous a appris « Qu'une voix peut être entendue mais que des millions de voix peuvent traverser les frontières ! » »

Les élèves de ST2S (716)

 

"Je suis une voix, pas un écho"
 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Catégories
  • Culture