En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Générales & technologiques jusqu'au bac

Enseignement de spécialité mathématiques en Terminale S : Bienvenue

Par admin1 bourdelle, publié le lundi 2 février 2015 09:45 - Mis à jour le lundi 2 février 2015 09:45

Élève en 1ère S, vous pouvez personnaliser un peu votre terminale en choisissant de prolonger l’enseignement obligatoire dans l’une des matières de la série S.
Rappelons qu'un élève suivant l'option SVT est obligé de choisir un enseignement de spécialité alors qu'un élève suivant l'option SI non. Ce dernier peut choisir de suivre un tel enseignement sur l'année scolaire sans pour autant le présenter au baccalauréat.

Quelle que soit la spécialité choisie, vous aurez tous le même bac, un bac S !

En ce qui concerne les mathématiques, l’enseignement de spécialité est conçu pour mieux préparer les élèves à suivre un enseignement supérieur de mathématiques. Il s’adresse donc à des élèves qui envisagent de poursuivre dans une voie de l’enseignement supérieur comportant un enseignement de mathématiques (classes préparatoires scientifiques ou classes préparatoires économiques et commerciales notamment, mais aussi formation d’ingénieur en prépa intégrée ou études de sciences ou d’économie à l’université).

La spécialité mathématiques s’adresse à des élèves qui sont intéressés par cette discipline, donc prêts à s’y investir et dont le niveau en mathématiques est cohérent avec une telle orientation.

Le choix définitif d’orientation reste toutefois indépendant de la spécialité choisie en TS, et ce qui précède n’est qu’un conseil.

Horaires élève  : Spécialité : 2h de cours ; Tronc commun : 5 h de cours en classe entière + 1h de TD

Coefficient de l'épreuve de mathématiques au bac :  9 avec la spécialité maths ; 7 sans.

Épreuve du bac : Lors de l’épreuve de mathématiques, tous les candidats ont le même nombre d’exercices, mais ceux qui ont choisi la spécialité maths reçoivent un sujet avec un exercice sur la spécialité qui remplace donc un exercice du tronc commun. Cet exercice est noté sur 5 points (parmi les 20 points de la note globale).

Contenu de l’enseignement de spécialité :

L’enseignement prend appui sur la résolution de problèmes et place les élèves en position de recherche.

Le temps imparti pour traiter le programme permet l’approfondissement des notions avec du temps pour la recherche, la réflexion et des applications variées.

Les thèmes abordés sont propices à l’utilisation des outils de calcul numériques (tableur, calcul formel) et à la mise en œuvre d’algorithmes.

Ce programme comporte deux parties d’importance et de taille équivalentes consacrées :

à l’arithmétique (études des nombres entiers, en particulier nombres premiers, divisibilité, congruences, etc....). Vous étudierez par exemple des problèmes :
- de codage (codes barres, n°carte INSEE, clé RIB, etc....)
- de chiffrement (codage affine, chiffre de Vigenère, etc...)
- de système de cryptage de données (codage et décodage de données protégées)

au calcul matriciel  (calcul avec des tableaux de nombres). Vous retrouverez des suites, des probabilités, des statistiques, et vous découvrirez les matrices et les graphes pour traiter de problèmes tels que :
- marches aléatoires (problèmes de bouchons routiers par exemple....)
- élaboration de modèles de croissance (végétaux, dynamique des populations....)
- modélisation par des fractales
- classement des pages internet sur un moteur de recherche (problème de la pertinence d’une page web)
- modèle « proie - prédateur »

Pourquoi choisir la spécialité mathématiques en terminale S ?

Pour une meilleure préparation à l’enseignement supérieur : avec peu de moyens et de connaissances de base, les raisonnements des exercices proposés en arithmétique sont d’une grande finesse et leur étude est particulièrement formatrice en ce qui concerne la logique, la rigueur et les différents modes de raisonnements utilisés en mathématiques. La partie du programme consacrée aux matrices est une bonne introduction à l’algèbre linéaire étudiée dans l’enseignement supérieur. Cet enseignement de spécialité est particulièrement apprécié dans les dossiers de poursuite d'études postbac.

Pour le plaisir de faire des mathématiques autrement : le programme de spécialité permet d’aborder des problèmes bien différents de ce qui est fait dans le tronc commun. C’est une autre approche des mathématiques ! L’arithmétique permet d’aborder des problèmes de codage dont les applications dans la sécurisation des transactions informatiques sont un domaine particulièrement vivant de la recherche mathématique.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe