En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Séjours Pédagogiques

Voyage franco allemand à Verdun du 12 au 16 mai 2014 : Centenaire de la déclaration de la 1° guerre mondiale

Par GRAZIELLA PAIRONA, publié le mardi 13 janvier 2015 08:42 - Mis à jour le mardi 13 janvier 2015 08:42

Voyage franco allemand à Verdun du 12 au 16 mai 2014

Centenaire de la déclaration de la 1° guerre mondiale

 

 

 
 

La descente vers la tranchée allemande

 

 

 

 

Les élèves de seconde de la classe d’Accompagnement Personnalisé du lycée encadrés par Mesdames Pairona et Bardou et les élèves de la classe de la seconde de Monsieur Waldmann du lycée Gottfried Arnold de Perleberg se sont rencontrés à Verdun pour participer à un projet franco allemand qu’ils ont mis en place depuis septembre 2013 avec des élèves volontaires.

Plusieurs objectifs étaient fixés, notamment une expérience d’amitié entre les deux pays qui s’inscrit dans le cadre européen , une rencontre sur le thème de la première guerre mondiale, un partage autour des langues française, allemande et anglaise .

Les élèves ont parcouru les lieux chargés d’histoire tels que l’Ossuaire de Douaumont, le chemin des Dames, le fort de Douaumont, les cimetières et monuments aux morts des pays belligérants, les tranchées et autres témoignages du drame de la guerre .
La semaine s’est terminée par la visite du Centre de la Paix et la maison de Robert Schuman, père fondateur de l’Europe à  Scy-Chazelles .

Hugo Dreyer, l'un de nos élèves, a le plaisir de présenter -ci-dessous- plus particulièrement ce qui l’a touché, à savoir le film qui s’est rajouté au projet tourné par la TV japonaise, laquelle a souhaité retenir notre projet franco allemand comme un exemple pour développer les relations entre le Japon et la Corée.

Hugo écrit «  Durant notre voyage à Verdun, des journalistes de l’une des plus grandes chaînes japonaises nous ont interviewés et nous ont suivis pendant la première journée du voyage. Les journalistes envisagent une émission type « envoyé spécial » pour comprendre comment les français et les allemands ont réussi à « oublier // dépasser » les guerres .
C’est dommage que les journalistes soient intervenus le premier jour car nous n’avions pas encore noué de liens avec nos correspondants allemands.
En effet, le jour suivant les relations ont été beaucoup plus fortes entre les allemands et nous-mêmes .Ce voyage nous a permis de beaucoup échanger avec nos correspondants , d’échanger dans les langues étrangères mais aussi de mieux comprendre la différence de mentalités .

L’émotion a été très forte lors de la visite des lieux d’histoire et quant à moi, la visite des tranchées et les cimetières ont attiré mon attention. Les soldats des deux pays ont vécu dans des conditions déplorables (boue ….saleté, les rats) Les cimetières m’ont interpellé quant au nombre de morts .Comment a-t-on laissé commettre un tel massacre ? …..

Nous nous sommes inscrits pour continuer cet échange l’année prochaine et approfondir les relations avec nos correspondants, nos complémentarités.

Une citation de mon étude sur le pacifisme a retenu mon attention , elle traite de l’incompréhension entre les hommes, qui peut amener à l’affrontement entre les nations.
  « Une discussion est impossible avec quelqu'un qui prétend ne pas chercher la vérité, mais déjà la posséder » Romain Rolland.

Hugo Dreyer